VIVRE SANTÉ

Ephad / maison de retraite, qui paie ?

Table des matières
PLUS D'ARTICLES

Les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) et les maisons de retraite offrent un environnement sécurisé et des soins adaptés aux seniors en perte d’autonomie. Choisir l’un de ces établissements est une décision importante qui doit tenir compte de nombreux facteurs, notamment la qualité des soins, le confort de l’établissement et, surtout, la question financière.

En effet, le coût d’un séjour en EHPAD ou en maison de retraite peut être élevé, d’où l’importance d’une bonne préparation financière et d’une connaissance approfondie des diverses sources de financement et aides disponibles.

 

Les différents types de financement

Il est crucial de comprendre les différents types de financement disponibles pour les EHPAD et maisons de retraite. Ces options se divisent principalement en deux catégories : le financement privé et le financement public.

Le financement privé

Le financement privé est l’un des moyens les plus couramment utilisés pour couvrir les frais d’un EHPAD ou d’une maison de retraite. Cela comprend généralement deux volets principaux :

  1. Les économies personnelles et les revenus de la pension de retraite : Les individus ont souvent recours à leurs propres fonds pour financer leur séjour en EHPAD ou en maison de retraite. Ces fonds peuvent provenir de leurs économies personnelles, de leur pension de retraite, ou de tout autre revenu qu’ils peuvent avoir. Toutefois, il est important de noter que le coût moyen d’un EHPAD ou d’une maison de retraite peut souvent dépasser le montant de la pension de retraite, ce qui peut entraîner des difficultés financières pour certaines personnes.
  2. L’aide financière de la famille : Pour compléter les ressources propres de la personne âgée, les membres de la famille peuvent contribuer financièrement. Il peut s’agir de dons directs, de prêts ou d’autres formes de soutien financier. Cette contribution familiale peut jouer un rôle essentiel, notamment lorsque les revenus de la personne âgée ne suffisent pas à couvrir les frais.

Le financement public

En marge du financement privé, il existe plusieurs types de soutien financier public qui peuvent aider à couvrir les frais d’un EHPAD ou d’une maison de retraite :

  1. Les aides de la Sécurité Sociale : La Sécurité Sociale offre diverses formes d’aides pour les personnes âgées qui ont besoin de soins en EHPAD ou en maison de retraite. Ces aides peuvent comprendre l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), qui aide à payer les frais associés à la perte d’autonomie, ou l’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH), qui peut aider à payer les frais de séjour dans certaines situations.
  2. Les aides des collectivités territoriales : Les départements et les autres collectivités territoriales peuvent également proposer des aides financières pour les personnes âgées en EHPAD ou en maison de retraite. Ces aides peuvent varier d’un territoire à l’autre, mais elles peuvent inclure des subventions, des prêts à faible taux d’intérêt ou d’autres formes de soutien financier. Il est important de se renseigner auprès de sa mairie ou de son conseil départemental pour connaître les aides disponibles dans sa région.

 

une femme qui aide une personne agée

 

Le coût d’une place en EHPAD ou en maison de retraite

Le coût d’un séjour en EHPAD ou maison de retraite peut varier considérablement, influencé par divers facteurs clés.

Voici ce qu’il faut savoir.

Les facteurs qui influencent le coût

Le coût d’une place en EHPAD ou en maison de retraite peut varier en fonction de plusieurs facteurs. Il est important de les prendre en compte lors de la planification du financement.

  1. Le niveau de dépendance de la personne âgée : En général, plus une personne est dépendante, plus le coût de sa prise en charge sera élevé. Ceci est dû au fait qu’une personne dépendante nécessite plus de soins et d’attention, ce qui peut entraîner des coûts supplémentaires pour l’établissement.
  2. Le type d’établissement (public ou privé) : Les EHPAD et les maisons de retraite peuvent être soit publics, soit privés. En général, les établissements publics sont moins coûteux que les établissements privés. Cependant, les établissements privés peuvent offrir des services supplémentaires qui peuvent justifier leur coût plus élevé.
  3. La localisation de l’établissement : La situation géographique de l’établissement peut également influencer son coût. Par exemple, les EHPAD et les maisons de retraite situés dans des zones urbaines ou dans des régions à coût de la vie élevé peuvent être plus coûteux que ceux situés dans des zones rurales ou dans des régions à coût de la vie plus bas.

Le coût moyen d’une place en EHPAD et en maison de retraite

Le coût moyen d’une place en EHPAD ou en maison de retraite varie considérablement en fonction des facteurs mentionnés ci-dessus. En France, selon les dernières données disponibles, le coût moyen mensuel d’un EHPAD est d’environ 2 500 euros, mais il peut varier de 1 500 à 4 000 euros ou plus en fonction des facteurs précités. Pour les maisons de retraite, le coût peut être légèrement inférieur, mais il est toujours nécessaire de prévoir un budget important. Il est donc essentiel de bien planifier et de prendre en compte toutes les sources de financement disponibles.

 

Les aides disponibles pour financer le séjour en EHPAD ou en maison de retraite

Face aux coûts élevés des EHPAD et maisons de retraite, plusieurs aides financières existent pour soulager cette charge. De l’aide sociale à l’obligation alimentaire, découvrons les principales aides disponibles pour financer un séjour en établissement pour personnes âgées.

L’aide sociale à l’hébergement (ASH)

L’ASH est une aide financière accordée par le département pour aider les personnes âgées aux ressources insuffisantes à payer les frais de séjour en EHPAD ou en maison de retraite. Le montant de l’ASH varie en fonction des ressources de la personne et du coût de l’hébergement.

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)

L’APA est une aide destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie. Elle peut être utilisée pour financer tout ou partie des dépenses liées à la dépendance, comme les services d’aide à domicile ou le coût de l’hébergement en EHPAD. Le montant de l’APA dépend du degré de dépendance de la personne.

Les aides fiscales

Certaines dépenses liées à l’hébergement en EHPAD ou en maison de retraite peuvent donner lieu à des réductions d’impôt ou à des crédits d’impôt. Par exemple, les frais d’hébergement pour les personnes dépendantes ou les frais liés aux services d’aide à domicile peuvent être déductibles. Il est recommandé de consulter un conseiller fiscal ou le service des impôts pour obtenir des informations précises.

Les aides des caisses de retraite et des mutuelles

Certaines caisses de retraite et mutuelles offrent des aides pour aider à couvrir les frais d’hébergement en EHPAD ou en maison de retraite. Ces aides peuvent prendre la forme de subventions, de prêts à taux réduit, ou de services de soutien comme l’assistance sociale. Il est recommandé de contacter sa caisse de retraite ou sa mutuelle pour connaître les aides disponibles.

Le recours à l’obligation alimentaire

L’obligation alimentaire est un devoir légal qui peut obliger les proches parents (enfants, petits-enfants, gendres, belles-filles) à aider financièrement une personne âgée en situation de besoin. Ce soutien peut être utilisé pour aider à payer les frais d’hébergement en EHPAD ou en maison de retraite. Le montant de l’obligation alimentaire est déterminé par le tribunal en fonction des ressources de la personne âgée et de celles des proches tenus à cette obligation.

 

Comment choisir une EHPAD ou une maison de retraite en fonction de sa situation financière

Choisir une EHPAD ou une maison de retraite n’est pas une tâche facile, surtout lorsque l’on doit tenir compte de sa situation financière. Voici quelques conseils pour faire le meilleur choix possible en fonction de votre budget.

Les questions à se poser avant de choisir

Avant de choisir une EHPAD ou une maison de retraite, il est essentiel de se poser certaines questions relatives à sa situation financière. Voici quelques questions à considérer :

  1. Quel est le budget disponible ? Il est crucial de déterminer combien vous pouvez vous permettre de dépenser chaque mois pour l’hébergement en EHPAD ou en maison de retraite.
  2. Quel est le niveau de dépendance de la personne âgée ? Plus la personne est dépendante, plus les coûts seront élevés. Évaluer le niveau de dépendance peut aider à estimer les coûts.
  3. Quelles sont les aides disponibles ? Comprendre quelles aides financières sont disponibles et comment les obtenir peut aider à alléger le fardeau financier.
  4. Quels sont les besoins et les préférences spécifiques de la personne âgée ? Certains établissements peuvent offrir des services spécifiques qui coûtent plus cher. Connaître les besoins et les préférences peut aider à éviter de payer pour des services non nécessaires.
  5. Quelles sont les activités et distractions proposées ? Certains maisons de retraite ou Ephad propose plus d’activité pour occuper ses résidents. Découvrez dans notre article 20 idées d’activité à réaliser à la retraite

Les conseils pour trouver une solution adaptée à son budget

  1. Faire une comparaison : Il est recommandé de comparer plusieurs établissements pour trouver celui qui offre le meilleur rapport qualité-prix. Vous pouvez utiliser des outils en ligne ou demander des conseils à des professionnels pour vous aider dans cette tâche.
  2. Comprendre le coût total : Assurez-vous de comprendre tous les coûts associés à l’EHPAD ou à la maison de retraite. Cela peut inclure les frais d’hébergement, les frais de soins, les frais de repas, et d’autres frais supplémentaires.
  3. Planifier à l’avance : Planifier le financement de l’EHPAD ou de la maison de retraite le plus tôt possible peut aider à prévenir le stress financier. Cela peut également donner plus de temps pour trouver et postuler à des aides financières.
  4. Chercher des conseils professionnels : Considérez l’idée de consulter un conseiller financier ou un travailleur social spécialisé dans les questions de vieillissement. Ils peuvent aider à naviguer dans le processus et à comprendre les différentes options de financement disponibles.

 

Comprendre la différence entre EHPAD, maison de retraite et résidence senioriale

Lorsqu’il s’agit d’envisager des options de logement pour les personnes âgées, il est essentiel de comprendre la distinction entre les EHPAD, les maisons de retraite et les résidences senioriales. Chacun de ces établissements offre des services spécifiques, adaptés à différents niveaux d’autonomie et de besoins de soins.

Les EHPAD (Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes)

Les EHPAD sont des structures médicalisées conçues pour accueillir des personnes âgées en perte significative d’autonomie. Elles proposent un accompagnement médical et social continu, avec la présence de professionnels de santé tels que des médecins, des infirmiers et des aides-soignants. Les EHPAD fournissent des services comme les soins médicaux, l’accompagnement dans les activités quotidiennes, les repas, et organisent aussi diverses activités de loisirs pour les résidents.

Les maisons de retraite

Traditionnellement, les maisons de retraite sont des établissements conçus pour les personnes âgées qui cherchent à vivre dans un environnement sécurisé, sans pour autant nécessiter une assistance médicale constante. Elles offrent généralement des services tels que les repas, le ménage, la blanchisserie et des activités récréatives. Cependant, le terme « maison de retraite » est parfois utilisé de manière interchangeable avec « EHPAD », bien que techniquement, les EHPAD offrent un niveau de soins plus élevé.

C. Les résidences senioriales

Les résidences senioriales, parfois appelées résidences services seniors, sont des établissements destinés aux personnes âgées autonomes ou semi-autonomes. Elles proposent des logements indépendants (appartements ou maisons) au sein d’un complexe qui propose également divers services tels que la restauration, le ménage, les activités de loisirs, et parfois un service de conciergerie. Les résidences senioriales sont conçues pour permettre aux seniors de maintenir leur indépendance tout en bénéficiant d’un environnement sécurisé et d’une communauté sociale. Elles n’offrent généralement pas de soins médicaux sur place, mais certaines peuvent proposer des services d’aide à domicile.

 

En fait, la prise en charge financière d’un séjour en EHPAD ou en maison de retraite nécessite une préparation soigneuse et une bonne compréhension des coûts associés. Les différentes formes de financement – privé et public – ainsi que les diverses aides disponibles jouent un rôle clé dans le soutien de ces coûts.

Il est fortement recommandé de profiter des ressources et aides disponibles, qu’elles proviennent de l’Etat, des collectivités territoriales, des caisses de retraite ou des mutuelles. Chaque situation est unique, et il est crucial d’évaluer soigneusement ses propres besoins et capacités financières avant de prendre une décision.

Enfin, n’oubliez pas que le choix d’une EHPAD ou d’une maison de retraite doit aussi être guidé par les besoins et les préférences de la personne âgée, afin de lui garantir la meilleure qualité de vie possible. Préparer cet avenir demande du temps et de la réflexion, mais les efforts investis en amont seront largement récompensés par la tranquillité d’esprit et la sécurité qu’ils apporteront.

 

personne âgée qui boit

 

Ressources supplémentaires

En plus des informations contenues dans cet article, il existe une multitude de ressources en ligne et d’organismes qui peuvent vous aider dans votre processus de recherche et de décision concernant l’entrée en EHPAD ou en maison de retraite. Voici une sélection de quelques-unes de ces ressources essentielles.

Liens vers des sites d’information sur le financement des EHPAD et maisons de retraite

  1. Le portail officiel de l’administration française : Ce site contient des informations détaillées sur les différents types de financement et d’aides disponibles pour les EHPAD et maisons de retraite. (www.service-public.fr)
  2. Le site de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) : Ce site offre des informations complètes sur l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et l’aide sociale à l’hébergement (ASH). (www.cnsa.fr)

Liens vers des sites d’aide pour trouver une EHPAD ou une maison de retraite adaptée à son budget

  1. Le site Pour-les-personnes-agees.gouv.fr : Ce site fournit un annuaire national des EHPAD et maisons de retraite, avec des informations sur les tarifs de chaque établissement. (www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr)
  2. Le site de l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM) : Ce site propose une liste d’établissements certifiés, ainsi que des conseils pour choisir une maison de retraite. (www.anesm.sante.gouv.fr)

Contacts utiles pour obtenir de l’aide ou des conseils

  1. Les Centres Locaux d’Information et de Coordination (CLIC) : Ces centres peuvent fournir des informations et des conseils sur les aides disponibles et comment choisir une EHPAD ou une maison de retraite. Vous pouvez trouver le CLIC le plus proche de chez vous en consultant le site de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA). (www.ad-pa.fr)
  2. Les services sociaux de votre mairie ou conseil départemental : Ces services peuvent vous aider à comprendre vos droits et à naviguer dans le système d’aides financières. Vous pouvez les contacter directement ou consulter leur site web pour plus d’informations.
  3. Les associations de défense des droits des personnes âgées : Ces associations peuvent fournir des conseils et un soutien pour choisir une EHPAD ou une maison de retraite et pour comprendre les différentes options de financement. Des associations comme l’Association des familles de traumatisés crâniens (AFTC) ou l’Association Française de Gériatrie et Gérontologie (AFGG) sont des ressources utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *