VIVRE SANTÉ

La fièvre du chat : Comment prendre sa température ? Et que faire ?

Table des matières
PLUS D'ARTICLES

Les chats sont des créatures adorables, mais parfois, ils peuvent tomber malades. L’un des symptômes les plus courants est la fièvre. Tout comme pour les humains, la fièvre chez les chats est généralement un signe que le corps combat une infection ou une maladie. Alors, comment pouvez-vous dire si votre chat a de la fièvre ? Plus important encore, comment pouvez-vous prendre la température de votre chat et que pouvez-vous faire si votre chat a de la fièvre ?

 

Quels sont les symptômes de la fièvre chez le chat ?

La fièvre chez le chat est souvent un défi à identifier, principalement parce que ces animaux sont connus pour leur résilience et leur capacité à dissimuler leur malaise, une compétence acquise au fil de l’évolution pour échapper à l’attention des prédateurs. Cependant, en tant que propriétaire, il est crucial d’être vigilant et de surveiller de près les changements de comportement ou d’apparence qui pourraient signaler une fièvre. Voici une explication plus détaillée des signes révélateurs :

  • Léthargie : Un chat qui a de la fièvre peut devenir léthargique. Il peut sembler plus fatigué que d’habitude, dormir plus qu’à l’accoutumée, être moins réactif à votre présence ou à celle d’autres animaux de compagnie, et montrer un intérêt réduit pour le jeu. Les chats qui sont normalement très actifs ou qui ont des routines bien établies peuvent montrer une réduction significative de leur niveau d’activité.
  • Perte d’appétit : La fièvre peut également affecter l’appétit de votre chat. Vous pourriez remarquer qu’il mange moins que d’habitude ou qu’il ignore complètement sa nourriture. Cette perte d’appétit peut entraîner une perte de poids si elle persiste pendant une période prolongée.
  • Frissons ou tremblements : Certains chats peuvent présenter des frissons ou des tremblements lorsqu’ils ont de la fièvre. C’est la façon dont le corps de l’animal tente de générer plus de chaleur pour lutter contre l’infection ou la maladie.
  • Soif accrue : Un chat fébrile peut avoir une soif accrue et boire plus d’eau que d’habitude. C’est une réaction du corps qui tente de se refroidir et de prévenir la déshydratation.
  • Gencives rouges ou enflammées : Si votre chat a de la fièvre, vous pouvez également observer un changement de couleur de ses gencives. Elles peuvent devenir plus rouges ou enflammées. Cette inflammation peut être le signe d’une réponse immunitaire à une infection.
  • Écoulement nasal ou oculaire : Un autre signe potentiel de fièvre chez les chats est la présence d’écoulement nasal ou oculaire. Ces écoulements peuvent être clairs ou contiennent du pus, ce qui indiquerait une infection bactérienne.

La connaissance de ces symptômes peut aider à une détection précoce de la fièvre chez le chat. Il est important de noter que si vous remarquez l’un de ces signes chez votre chat, une consultation chez le vétérinaire est nécessaire pour confirmer le diagnostic et élaborer un plan de traitement approprié.

gros chat qui dort dans un arbre à chat

 

Quand s’inquiéter ?

Il est crucial de surveiller attentivement l’état de votre chat, surtout si vous avez noté une élévation de sa température. Bien qu’une légère augmentation de la température peut parfois être une réponse normale à des facteurs tels que le stress ou l’activité physique, une fièvre persistante, en particulier lorsqu’elle est accompagnée d’autres symptômes, peut indiquer une condition médicale sérieuse qui nécessite une attention vétérinaire immédiate.

  • Durée de la fièvre : Si votre chat a de la fièvre pendant plus de 24 heures, même si la fièvre est légère, il est important de consulter un vétérinaire. Une fièvre persistante peut indiquer une infection ou une maladie qui nécessite un traitement.
  • Fièvre élevée : Une température corporelle de plus de 40 °C chez un chat est considérée comme dangereusement élevée et nécessite des soins vétérinaires d’urgence. Une fièvre aussi élevée peut causer des dommages aux organes et nécessite une intervention immédiate.
  • Autres symptômes : Si la fièvre est accompagnée d’autres symptômes tels que des vomissements, une diarrhée, une perte d’appétit, un manque d’énergie, des troubles respiratoires, des gémissements ou des signes de douleur, contactez immédiatement votre vétérinaire. Ces symptômes peuvent indiquer une condition grave et nécessitent une évaluation et un traitement appropriés.
  • Changements de comportement : Les changements de comportement peuvent également indiquer que quelque chose ne va pas. Si votre chat semble plus agité, agressif, se cache ou refuse d’interagir comme d’habitude, cela pourrait être un signe de malaise et vous devriez consulter un vétérinaire.
  • Etat général de l’animal : Si votre chat semble particulièrement faible, a du mal à se lever ou à se déplacer, ou montre d’autres signes de détresse comme des convulsions, il s’agit d’une urgence vétérinaire.

Il est important de rappeler que chaque chat est unique et peut réagir différemment lorsqu’il est malade. En tant que propriétaire, vous êtes le mieux placé pour remarquer les changements subtils dans le comportement et l’état de santé de votre chat. En cas de doute, il est toujours préférable de consulter un vétérinaire pour assurer la santé et le bien-être de votre animal.

 

Comment prendre la température de votre chat ?

La prise de la température d’un chat est une étape essentielle dans le diagnostic de sa santé et, bien que cela puisse sembler intimidant, l’utilisation d’un thermomètre rectal est la méthode la plus fiable et précise pour le faire. Les étapes suivantes détaillent le processus :

  • Préparez votre matériel : La préparation est une étape clé pour assurer une mesure de température réussie et sans stress. Pour cela, vous aurez besoin de quelques éléments spécifiques. Un thermomètre numérique rectal est recommandé en raison de sa facilité de lecture et de rapidité par rapport aux thermomètres en verre traditionnels, qui peuvent également poser un risque de blessure si le chat bouge brusquement. De plus, vous aurez besoin d’un lubrifiant, comme de la vaseline, pour faciliter l’insertion du thermomètre. Enfin, une serviette peut être utile pour envelopper votre chat et l’immobiliser doucement pendant le processus.
  • Rassurez votre chat : La prise de température peut être une expérience stressante pour votre animal. Il est donc crucial de le rassurer tout au long du processus. Parlez doucement et calmement à votre chat, caressez-le et assurez-lui qu’il est en sécurité. Cela peut aider à le détendre et à faciliter le processus.
  • Lubrifiez le thermomètre : Avant d’insérer le thermomètre, assurez-vous de l’enduire de lubrifiant. Cela permettra une insertion plus douce et plus confortable pour le chat, réduisant ainsi le risque de stress ou de blessure.
  • Insérez le thermomètre : Pour prendre la température, soulevez la queue de votre chat et insérez doucement le thermomètre dans son rectum, à environ 2,5 cm. Assurez-vous que votre chat est bien immobilisé pendant cette étape pour éviter tout mouvement brusque qui pourrait causer des blessures. C’est généralement plus facile à faire à deux, une personne tenant le chat et l’autre insérant le thermomètre.
  • Attendez le signal du thermomètre : Une fois le thermomètre inséré, attendez jusqu’à ce qu’il émette un bip (généralement après quelques secondes), indiquant que la mesure est terminée. Retirez-le doucement et lisez la température.

La température normale d’un chat se situe entre 38,1 °C et 39,2 °C. Si la lecture du thermomètre est supérieure à 39,2 °C, cela est généralement considéré comme un signe de fièvre. Si c’est le cas, il est recommandé de consulter un vétérinaire pour obtenir des conseils sur les prochaines étapes à suivre pour le bien-être de votre chat.

chat noir et blanc

 

Que faire si votre chat a de la fièvre ?

Lorsque vous suspectez que votre chat a de la fièvre, une action immédiate est nécessaire pour le bien-être de votre animal.

La première chose à faire est de contacter votre vétérinaire, qui est le professionnel le plus qualifié pour diagnostiquer et traiter votre animal. Il est essentiel de comprendre que la fièvre n’est pas une maladie en elle-même, mais un symptôme indiquant que le corps de votre chat lutte contre quelque chose, que ce soit une infection, une maladie auto-immune, un cancer ou une autre condition médicale. Par conséquent, le traitement de la fièvre implique généralement l’identification et la gestion de la cause sous-jacente.

Votre vétérinaire peut effectuer un certain nombre de tests, comme des analyses de sang, d’urine ou de selles, pour déterminer la cause de la fièvre. En fonction du diagnostic, le vétérinaire peut recommander diverses options de traitement. Ces dernières peuvent varier en fonction de la gravité de la situation et de l’état de santé général de votre chat.

En plus de traiter la cause sous-jacente de la fièvre, votre vétérinaire peut recommander des mesures de soutien pour aider à réduire la température de votre chat et à soulager son inconfort. Cela peut comprendre de l’eau supplémentaire pour prévenir la déshydratation (la fièvre peut provoquer une augmentation de la soif de votre chat) et du repos supplémentaire pour aider le corps de votre chat à se remettre.

Dans certains cas, le vétérinaire peut suggérer des médicaments pour aider à réduire la fièvre. Cependant, il est important de ne jamais administrer de médicaments humains à votre chat sans la supervision d’un vétérinaire. Des médicaments couramment utilisés par les humains, comme le paracétamol ou l’ibuprofène, peuvent être extrêmement toxiques pour les chats et peuvent provoquer de graves problèmes de santé, voire être mortels.

Enfin, il est essentiel de surveiller de près l’état de votre chat pendant qu’il se remet. Si la fièvre persiste, si votre chat semble de plus en plus malade, ou si vous remarquez d’autres symptômes préoccupants, contactez immédiatement votre vétérinaire. En somme, votre rôle en tant que propriétaire d’animal est de veiller à ce que votre chat reçoive les soins médicaux nécessaires et de le soutenir pendant sa convalescence.

 

En fait, la fièvre est une réponse normale de l’organisme à une infection ou une inflammation. Même si la prise de la température de votre chat peut être un défi, c’est une étape importante pour comprendre ce qui pourrait affecter la santé de votre animal. Toujours consulter un professionnel de la santé animale si vous avez des inquiétudes sur la santé de votre chat.

 

Pour protéger votre chat ou votre chien : 

Collier Seresto : Est-ce que ça marche bien ? Où en acheter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *